Le pot-au-feu, c’est pas que pour les vieux !

POURQUOI DEVRIONS-NOUS MANGER DU POT-AU-FEU UN PEU PLUS SOUVENT ?

1. C’est un plat traditionnel français !

2. Dans la cuisine, pendant et après, ça sent comme chez grand-mère…

3. et du coup ça rappelle pleins de bons souvenirs.

4. Au porc, ça revient franchement pas à très cher.

5. Et l’hiver ça réchauffe le ventre !

6. Point ultra-cool : c’est pas fabuleusement calorique !

7. La bonne soupe du lendemain soir est déjà prête : le bouillon de cuisson se recycle ! (« Rien ne se perd, tout se transforme »…)

8.  Et puis finalement, on aime TOUS le pot-au-feu.

Pot-au-feu délicieux.

Conquis ? Essayez la version landaise au jarret de porc, tellement simple et courez donc acheter pour 6 personnes :

  • 3 jarrets
  • 3 carottes
  • 2 navets
  • 1 branche de céleri
  • 1/2 chou blanc
  • 6 pommes de terre
  • 2 oignons
  • 4 gousses d’ail
  • Qq clous de girofle
  • 1 bouquet garni
  • 1 bouquet de persil
  • 2 blancs de poireaux
  • 1 bonne pincée de gros sel

(Mais en vrai, dans le pot-au-feu on met ce qu’on veut ! Variations de légumes selon les goûts de chacun totalement tolérées.)

Actions : Faire bouillir les jarrets pendant  10 minutes. Pendant ce temps, éplucher tous les légumes, couper les oignons (les piquer avec les clous de girofle), les navets, les poireaux, les carottes et le chou blanc en 2 (les pommes de terre aussi si elles sont grosses). Vider l’eau de cuisson du jarret, en remettre, remettre également les jarrets ainsi que tous les autres ingrédients et laisser mijoter pendant 2 bonnes heures.

Pour la présentation, ôter les jarrets et les couper en morceaux. Les placer au centre d’un plat, égoutter les légumes et les disposer autour. Et surtout garder le bouillon, il est délicieux ! Bon ap 😉

Publicités

Les gnocchis, c’est easy !

Gnocchis natures aux pommes de terre

Voici très certainement la recette la plus simple qui existe pour réaliser de très très bons gnocchis !

A savoir qu’il existe deux sortes, ceux à la semoule (les italiens) et ceux aux pommes de terre (les niçois). Ci-dessous une recette aux pommes de terre, certainement la plus facile, qu’on peut traditionnellement additionner de parmesan, ou d’herbes fraîches (ciboulette…)

Pour 4 personnes, il faut :

  • 800 g de pommes de terre (j’ai utilisé des rattes du Touquet)
  • 150 g de farine
  • 2 jaunes d’oeuf
  • sel, poivre, noix de musacde
  • huile d’olive

Faire cuire les pommes de terre puis les écraser au presse purée. Y ajouter la farine, les jaunes d’oeuf, saler, poivrer, ajouter un peu de noix de muscade et mélanger. Former des petits gnocchis (je n’ai pas trouvé comment décrire la forme…) à l’aide de la paume des mains et les faire dorer dans une poêle préalablement huilée. (Certains les font recuire dans l’eau bouillante avant). Re-salez, re-poivrer et re-muscader !

Papillote de veau au gorgonzola et au jambon de parme…

Imaginez une côte de veau, bardée de jambon de parme, cuisant dans du gorgonzola, tomate et basilic en couronnement … C’est un plat succulent, simple, pas long à préparer et plein de saveurs italiennes … ci dessous, photo + recette !

Côte de veau au gorgonzola

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 6 côtes de veau
  • 4 échalotes
  • 6 branches de basilic
  • 6 tranches de jambon de parme
  • 6 tranches de gorgonzola pas trop épaisses
  • 6 cuillères à café de crème fraîche
  • 6 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 tomates ou plusieurs tomates cerise
  • poivre
  • thym
  • 6 beaux carrés de papier sulfurisé

D’abord hacher finement les échalotes et les répartir sur les feuilles de papier sulfurisé avec un peu du basilic. Puis badigeonner  les côtes d’huile d’olive et les assaisonner de poivre (pas de sel). Poser les côtes sur le papier, les recouvrir chacune d’une tranche de jambon de parme puis poivrer de nouveau. A côté, malaxer le gorgonzola et la crème fraîche, répartir cette préparation sur les côtes et enfin, ajouter quelques morceaux de tomates et une belle feuille de basilic. Fermer les papillotes, éventuellement à l’aide d’un cure-dent en bois et les mettre à cuire dans un four très chaud (240°) pendant 20 minutes. Avant d’ouvrir les papillotes, laisser reposer une bonne minute.